Présidentielles 2017 : #jegardelecap

Au risque de peut-être en décevoir quelques uns, je ne vais pas épiloguer sur mes préférences quant à notre futur Président de la République. Je me contenterais uniquement d’évoquer ma position en tant que petit investisseur.

Le marché français, sur lequel je suis investi à 100%, semble être dans une grande incertitude quant à notre futur chef d’État, dont l’élection débutera ce week-end (premier tour).

Aussi, ai-je décidé d’anticiper mon renforcement mensuel, afin de disposer d’une (toute petite) poche de liquidité, qui représente environ 4,4% de la valeur de mon portefeuille.

À la base je comptais mettre en place une petite stratégie de couverture partielle de mon portefeuille (via un / des turbo(s)). Néanmoins, un message posté sur le forum des Investisseurs Heureux m’a fait changer d’avis, tout en me recentrant sur ma véritable stratégie en tant qu’investisseur.

Celle-ci étant mise en place sur du (très) long terme, et puisque j’ai confiance en elle, j’ai décidé, de ne rien faire d’autre que… RIEN. Fort de mes anticipations boiteuses, mais heureusement sans conséquences, sur le vote du Brexit ainsi que sur l’élection présidentielle américaine, je n’essaierai pas, cette fois, d’anticiper la moindre réaction du marché.

Je vais donc continuer d’investir comme si de rien n’était, nonobstant complètement l’élection à venir. Si les cours baisses, alors ce sera pour moi une bonne occasion pour acheter à bon compte des sociétés que j’estime intéressantes. Et si ils montent… j’acheterais à un peu moins bon compte, mais je poursuivrai le développement de mon portefeuille.

Concernant la poche Dérivés, j’hésite actuellement à prendre un nouveau bonus cappé, puisqu’il s’agit de ma principale ligne de développement défensif. Néanmoins cela n’a rien à voir avec l’élection à venir, mais uniquement avec mon sentiment que les marchés sont actuellement hauts.

Contre vents et marées, je fais donc le choix de garder le cap, car je prends le pari que sur vingt ou trente ans, ces élections de 2017 (si elles devaient vraiment accoucher d’une grosse surprise, ce qui n’est pas certain), ne sont pas de nature à modifier mes plans en tant qu’investisseur.

Pour finir, je citerais Warren Buffet (Investisseur mondialement connu qu’il n’est plus nécessaire de présenter)

« Achetez seulement des actions dont vous serez heureux si le cours baisse de 50% [afin de renforcer à vil prix].« 

Publicités

3 réflexions sur “Présidentielles 2017 : #jegardelecap

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s