Se protéger d’une baisse des marchés

Les marchés sont actuellement en période de hausse. Mais cela ne durera pas éternellement. Un jour arrivera où le marché se retournera et partira à la baisse, entraînant les portefeuilles actions avec lui dans sa chute. Mais quels sont les outils pour se protéger afin de pas voir son capital fondre à vue d’oeil ?

Les actions

Non, il n’y a pas d’erreur. Il est possible de se protéger d’une baisse des marchés actions en achetant… des actions. Mais pas n’importe lesquelles.

Certaines actions ont tendance à mieux se comporter dans des situations de baisse des marchés et/ou de forte volatilité. À titre personnel, le titre chargé de jouer ce rôle est ABC ARBITRAGE. La société est activé sur les marchés financiers afin de profiter « d’erreurs » de cotation sur des titres et des produits dérivés. Ces « erreurs » sont plus nombreuses en période de volatilité accrue des marchés.

  • ceci n’est pas une incitation à l’achat / vente de titres et/ou produits de la société ABC ARBITRAGE

Les bonus cappés

Il s’agit de mon produit favori, alliant sécurité et rendement. Il s’agit d’un produit dérivé lié à un sous-jacent (une société). Un bonus cappé se caractérise par une barrière, un niveau bonus et une date d’échéance.

  • la barrière : c’est le cours que le sous-jacent ne doit jamais toucher (ou dépasser à la baisse) pour le bonus campé conserve son niveau bonus.
  • le niveau bonus : c’est le cours auquel le bonus cappé sera remboursé une fois sa date date d’échéance arrivée à terme ; à la condition que la barrière n’ai jamais été touchée durant la vie du bonus cappé.
  • la date d’échéance : c’est la date à laquelle le bonus est remboursé par l’émetteur. Si la barrière a été touchée à un moment ou à un autre durant la vie du bonus cappé, le remboursement se fera au cours du sous-jacent à cette même date. Dans le cas contraire, le bonus cappé sera remboursé au niveau bonus.

Les bonus cappés évoluent de la même façon que leur sous-jacent, mais de façon moins marquée. De plus, plus la date d’échéance se rapproche, moins le bonus suivez les variations du sous-jacent. Il tiendra de plus en plus (mais lentement) vers son niveau bonus (tant que la barrière n’aura pas été touchée).

Il est bien sûr possible de vendre / acheter des bonus cappés à tout moment. Le gros avantage de ceux-ci étant qu’un bonus cappé possédant, par exemple, une marge à la barrière de 25% et un rendement maximum de 10% permettra à son détenteur de faire sa plus-value de 10%, y compris si le cours du sous-jacent à baissé (au maximum) de 24,99%.

C’est donc un excellent outil pour faire face à des baisses modérées des marchés. Personnellement j’achète avec un minimum de 20% de marge à la barrière, bien que je préfère généralement opter pour une marge allant de 25 à 30%.

Les bonus campés représentent, au moment où j’écris ces lignes, environ 18% de mon portefeuille.

Les turbos put

Il s’agit là encore d’un produit dérivé. Le but d’un turbo est de suivre l’évolution de son sous-jacent (action ou indice), avec un effet de levier variable.

Un turbo possède un prix d’éxercic, une barrière désactivant et, selon le type de turbo, une date d’échéance. Il existe des turbo put (pour « parier » sur une baisse du sous-jacent), ainsi que des turbos fallait (pour parier sur une hausse du sous-jacent.

Le niveau de l’effet de levier d’un turbo varie selon l’écart existant entre le cours du sous-jacent et le niveau de la barrière désactivante. Plus la barrière est proche, plus l’effet de levier sera important. Dans le cas où la barrière désactivante serait atteinte, et contrairement aux bonus cappés, le turbo se retrouverait tout simplement désactivé, et donc sans aucune valeur.

Je possède une petite ligne de turbo infini BEST put (une des variantes du turbo « classique », pour une valeur représentant environ 2% de mon portefeuille.

Autres supports

Il existe encore d’autres supports, tels que la vente à découvert, pour se positionner sur des baisses des marchés. Mais ne maîtrisant absolument pas ce type de support à l’heure actuelle, je préfère ne pas l’aborder autrement que par une simple évocation.

Publicités

Une réflexion sur “Se protéger d’une baisse des marchés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s