Performance [Septembre 2017]

Performance mensuelle de Septembre :
. CAC 40 GR : +4,94% (+12.74% depuis le 01/01)
. Carmignac : +0,53% (+4,92 depuis le 01/01)

. Portefeuille global : +0,22% (+10,67% depuis le 01/01)
. poche dérivés : +0,97%

Performance mensuelle et globale sur mes principaux sous-jacents :
BOUYGUES
.. mensuelle : +1,81% contre +5,38% pour le sous-jacent
.. globale (depuis le 13/12/2016) : +18,14% contre +25,45% dividende compris pour le sous-jacent

CASINO
.. mensuelle : +1,96% contre +5,04% pour le sous-jacent
.. globale (depuis le 24/10/2016) : +17,48% contre +13,10% dividendes compris pour le sous-jacent

NEXANS
.. mensuelle : +5,92% contre +6,99% pour le sous-jacent
.. globale (depuis le 25/07/2017) : +2,35% contre +3,53% dividende compris pour le sous-jacent

PEUGEOT
.. mensuelle (jusqu’au 21/09) : +1,13% contre +10,42% pour le sous-jacent
.. globale (du 09/01/2017 au 21/09/2017) : +17,95% contre +21,12 dividende compris pour le sous-jacent

RENAULT
.. mensuelle : +4,53% contre +11,78% pour le sous-jacent
.. globale (depuis le 21/06/2017) : +6,07% contre +3,69% dividende compris pour le sous-jacent

SAINT-GOBAIN
.. mensuelle : +0,73% contre +9,41% pour le sous-jacent
.. globale (depuis le 06/06/2017) : +8,48% contre +13,53% dividende compris pour le sous-jacent

Analyse :
. Ma stratégie de couverture du portefeuille, comme déjà évoqué précédemment, a été très néfaste au niveau de ma performance. Je savais, et j’avais d’ailleurs anticipé qu’en cas de hausse des marchés, une grande partie de mes gains sur mes positions « longues » seraient absorbés par les pertes liés aux turbos put. Ce que je n’avais pas pris en compte, c’est qu’une couverture à 60% sur des bonus cappés est trop importante et sera d’autant plus pénalisante en cas de marché haussier.
Pourtant, suite à la mise en place de cette stratégie de couverture, les marchés ont continué leur baisse, jusqu’à toucher les 5000 points (CAC 40). Jusque là, ma couverture jouait parfaitement bien son rôle. A ce moment j’ai fais le choix de maintenir mes positions, pensant que les cours allaient continuer à baisser (ou tout du moins se stabiliser). J’ai eu tord… et j’ai raté une grande partie de la forte hausse du mois.

. Il y a quand même du positif dans tout cela. J’en retire une certaine expérience, et ai bien compris qu’anticiper le marché n’était pas vraiment pour moi. En ressort également une évolution dans ma stratégie de couverture ; je vais vais conserver une poche de liquidité de l’ordre de 5 à 10% de mon portefeuille (c’est énorme pour moi qui préfère être totalement investi) afin de me positionner en cas de chute de marchés. Autre point positif, ma poche dérivés se situe à un plus haut.

Conclusion toute personnelle :
. Les bonus cappés sont des produits qui se suffisent à eux-même. Ils apportent de par leurs caractéristiques une grande sécurité qui, hors crack boursier, permet d’être serein. A moins d’être expert en timing, il est plutôt inutile de tenter de se couvrir. Consdrver une poche de liquidités réduira un peu le rendement global du portefeuille, mais ne réduira en rien la performance des différents composants du portefeuille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s