A l’origine orienté dividendes, puis divisé en trois poches (Actions, Immobilier et Dérivés), mon portefeuille s’oriente aujourd’hui sur une stratégie uniquement Dérivés. Je ne possède ainsi plus d’actions, mais uniquement des produits dérivés.
. Les bonus cappés me permettent de me placer de façon plutôt sécurisée sur de grands groupes français, tout en offrant un rendement positif, y compris en cas de baisse modérée (20 à 30% dans mon cas) du marché.
. J’ai également plusieurs lignes de turbos put, afin de couvrir certaines lignes de mon  portefeuille d’une baisse du marché. Le marché étant reparti à la hausse ces tout dernier temps, je n’ai pas renouvelé certains turbo put. Ma « marge de sécurité » sur mes bonus cappés s’est globalement renforcée, j’allège donc grandement mes positions de couverture (hors stratégie particulière sur un sous-jacent donné).

——————————

  • mise à jour du 07/10/2017
  • Bonus Cappés (CTO)

BOUYGUES
. WC21B (17) – rendement brut maximum espéré : 7,52%

CASINO
. 204JZ (7) – rendement brut maximum espéré : 10,50%
. WC02B (4) – rendement brut maximum espéré : 6,40%
. WC03B (4) – rendement brut maximum espéré : 7,99%

[nouveau] SOCIETE GENERALE
. 5033C (6) – rendement brut maximum espéré : 6,85%

[nouveau] RENAULT
. 440GZ (4) – rendement brut maximum espéré : 6,11%

SAINT-GOBAIN
. 440XZ (10) – rendement brut maximum espéré : 8,05%

[nouveau] ENGIE
. 4959C (13) – rendement brut maximum espéré : 6,61%

[nouveau] ORANGE
. 44Y0Z (25) – rendement brut maximal espéré : 7,89%

CARREFOUR
. WB93B (35) – rendement brut maximum espéré : 37%
Ce bonus cappé a été acquis dans le cadre d’une stratégie de couverture importante via turbo put. Dans le meilleur des cas, le rendement global de cette stratégie ne dépassera pas les 7 ou 8% brut.

  • Turbos (CTO)

BOUYGUES
. WH55B (49) – couvre ma ligne de bonus cappés BOUYGUES à hauteur de 25%

CARREFOUR
. 50K8Z (326)
. 50K9Z (392)
Ces deux turbo put couvrent très largement ma ligne bonus cappés CARREFOUR WB93B. Cette dernière a été acheté très proche de la borne basse du sous-jacent, dans le but de réaliser une performance maximale (+37%) dans le cas ou elle [la borne basse] ne serait pas touchée. Cette stratégie très risquée nécessite une couverture via turbo put.
En cas de borne basse touchée, ces deux turbo put devraient me permettre de perdre très très peu (voir rien du tout). Dans le cas où la borne basse du bonus cappé ne serait pas touchée, je vise une performance globale sur cette stratégie de 7 à 8% brut.

Publicités