Certains termes / sigles boursiers peuvent paraître déroutant pour quiconque n’est pas initié à ce monde si particulier. Voici donc un petit lexique de ces « trucs incompréhensibles » qui veulent pourtant dire beaucoup.

Cette page a pour vocation d’être complétée au fil du temps.

  • A.
    • Action : titre de propriété relatif à une entreprise.
  • B.
    •  Buy and Hold : littéralement, en français, « acheter et conserver). Il s’agit d’une stratégie de bourse consistant à conserver sur de (très) longues durées des actions solides avec un rendement correct.
  • C.
    • Capitalisation boursière : valeur d’une société définie par son cours boursier. C’est le prix total qu’un acheteur devrait débourser pour acquérir l’ensemble des actions d’une société. La capitalisation varie chaque jour selon le cours de bourse et le nombre d’actions en circulation.
    • CTO : le Compte Titre Ordinaire est un compte sur lequel il est possible de « déposer » des actions ainsi que des produits dérivés de sociétés côtées ou non. Le CTO à une fiscalité assez lourde (Impôts sur le Revenu + Prélèvements sociaux) sur les dividendes et les Plus-Value.
  • D.
    • Dividende : partie de la valeur d’une société reversée au moins une fois par an aux actionnaires. Les entreprises n’ont aucune obligation de verser un dividende.
  • E.
    • ETF : voir trackers

F.

G.

H.

I.

J.

K.

  • L.
    • Liquide : se dit d’une action qui est fortement échangée sur le marché. Une action liquide sera facile à revendre et son spread sera relativement faible. Une action sur laquelle peut d’échéances ont lieu dans la journée sera dite « non liquide ».

M.

N.

  • O.
    • Ordre de bourse : passer un ordre de bourse signifie « donner l’ordre » à son courtier de vendre ou acheter une ou plusieurs actions d’une société.
  • P.
    • PEA : tout comme le CTO, il s’agit d’un compte sur lequel peuvent être déposées des actions. Il est néanmoins beaucoup plus limité que le CTO. Les dépôts d’espèces y sont limités à 150k€ et seules les sociétés ayant leur siège au sein de l’Union Européenne peuvent y être logées. En contre-partie, sa fiscalité est beaucoup plus intéressante que celle du CTO.
    • Prélèvement à la source : lors de la perception de dividendes sur une société étrangère, une retenue pouvant aller jusqu’à plusieurs dizaines de pourcents du dividende peut-être effectuée au nom du fisc local. Il s’agit du prélèvement à la source. Celui-ci varie selon les conventions fiscales passées entre chaque pays.

Q.

R.

  • S.
    • Spread : différence entre le prix auquel les vendeurs sont prêts à céder leurs actions d’une entreprise et le prix auquel les acheteurs sont prêts à acheter ces mêmes actions. Plus une action est liquide, plus le spread sera faible.
  • T.
    • Tracker : il s’agit d’un fond qui permet de répliquer un indice donné. Cela permet à ses détenteurs d’être investi sur l’indice en question sans pour autant détenir individuellement chacun des composants de celui-ci.
    • TTF : la Taxe sur les Transactions Financière est une taxe de 0,3% prélevée sur les achats au comptant, de titres de sociétés ayant leur siège social en France et ayant une capitalisation supérieure à 1 milliard d’euros (voir ici).

U.

V.

W.

X.

Y.

Z.

Publicités